DON pour l'AFCEL afin de conforter le Pôle des Arts du Livre (cliquer sur le logo ci-dessous)

ADHÉSION & ABONNEMENT via HELLOASSO par CB sans frais (cliquez sur le logo ci-dessous)

Notre partenaire privilégié

vendredi 2 janvier 2009

Un nouvel ex-libris de Victor-Marie d’ESTRÉES




































Un nouvel ex-libris de Victor-Marie d’ESTRÉES GMN-E0389.

Exemple d’une gravure sur cuivre provenant d’un armorial, et servant d’ex-libris.

Au recto :
Écartelé: aux 1 et 4, d'argent, fretté de sable, au chef d'or chargé de trois merlettes du second; aux 2 et 3, d'or au lion d'azur couronné et lampassé de gueules.

et au verso : texte

Collé sur : LE REPOS DE CYRUS (par l’abbé Jacques Pernetti), Paris, Briasson 1732, 3 parties en un vol. in-8, 4 planches gravées par Scotin d’après Bonnard.
Sur le titre ex-libris manuscrit : De Carbon Prévinquières, n°1082
Victor-Marie d’Estrées.


Né à Paris le 30 novembre 1660, il commence sa carrière en 1677 dans l'infanterie, qu'il quitte la même année pour la marine, où il mène la campagne de Tabago en tant que commandant de vaisseau. Il est ensuite chargé d'opérations en Méditérranée. Au début de la guerre de la ligue d'Augsbourg, il est volontaire dans l'armée de terre, est blessé devant Phillippsbourg en 1688. Il sert à nouveau dans la marine et en 1690, il dirige 20 navires à la bataille de Béveziers. Chargé par Louis XIV de la flotte du Levant, il commande ensuite à nouveau dans la méditérranée. Au début de la guerre de Succession d'Espagne, il mène Philippe V à Naples pour être reconnu par les Napolitains, ce qui lui vaut de devenir Grand d'Espange. En 1702, il est fait membre de l'ordre du Saint-Esprit et en 1703 maréchal de France, sous le nom de maréchal de Coeuvres. En 1704, il est désigné comme mentor du comte de Toulouse, grand amiral de France. Il prend part à la bataille de Malaga, et reçoit les charges de son père décédé : vice-amirauté du Ponant, gourvenement de Nantes et pays nantais, lieutenance générale de Bretagne, vice-royauté des Îles d'Amérique, et prend le titre de maréchal d'Estrées. Il est duc et pair en 1713, président du conseil de la marine sous la régence, ministre d'Etat en 1727. Louis XV lui donne en toute propriété l'Île de Sainte Lucie, dans les Antilles. En 1731, il se démet de sa charge de vice-amiral jusqu'à sa mort le 27 décembre 1737. Ces titres ainsi que sa fonction de codirecteur de la Compagnie des INdes, qui lui permet de s'enrichir grâce au système de Law, lui assurent une très grande fortune. N'ayant pas d'enfants, il la dépense en trésors artistiques et en milliers de livres qui s'entassent dans les couloirs de l'hôtel de Noailles (rue de l'université) ou au château de Nanteuil. Pierre le Grand qui était allé le voir lors de son voyage à Paris en 1707, lui envoie de Saint-Pétersbourg son portrait, des cartes, des plans et les meilleurs ouvrages moscovites. Homme instruit, il a été élu en 1707 membre de l'Académie des sciences, en 1715 de l'Académie française et en 1726 de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. La Chesnaye-Desbois, t. VII, col. 604-605 ; Pinard Chronologie historique Militaire..., Paris : C. Hérissard, 176061768, t. III, p. 118-122 ; Hoefer, t. XVI, col. 579-581 ; D.B.F., t. XIII, col. 160-162.

Catalogue des livres de feu Mgr. le Maréchal duc d’Estrées, pair, premier Maréchal et vice-amiral de France , chevalier des ordres du roy, grand d’Espagne, vice roi de l’Amérique, gouverneur des villes et château de Nantes, lieutenant général du comté nantois, commandant en chef pour sa majesté de la Province de Bretagne, ministre d’estat Paris - Prevost - Guérin, Jacques – 1740/1760 in-8, 3 volumes, 1340 pages.



Pour plus d’information, voir le travail remarquable d’Annie Charron : Catalogues de vente de bibliothèques conservés dans les bibliothèques parisiennes
Sous la direction d'Annie Charon.
Jacques

1 commentaire:

  1. Ex-libris connu depuis 1867 : Alfred Franklin. Les Anciennes Bibliothèques de Paris. Paris, Imprimerie impériale, 1867, t. I, p. 115, n. 8.

    RépondreSupprimer